AVIS : Mesures d’optimisation, ce que vous devez savoir…

L’optimisation des places en services de garde est un des enjeux importants au sein du Ministère de la Famille. Pour atteindre ces objectifs, le ministère propose plusieurs actions qui inquiètent les parents et les employés d’un service de garde, et avec raison!
LeMessager
Une nouveauté entièrement intégrée à aux solutions de gestion des présences déjà existantes depuis 2012 et qui ont fait leurs preuves. Les solutions gèrent chaque jour plus de 7 500 présences d’enfants et d’employés au Québec, et ce de façon automatisée. Le Messager est unique et adapté à leurs besoins.

Outil de calculs des frais de gardes

Calculateur des frais de garde

La modulation des frais de garde, en fonction du revenu, sera mise en place dès 2016. Le tarif de base sera maintenu à 7,30$ par jour.

C’est au moment de faire leurs déclarations de revenus que les familles les mieux nanties paieront davantage.

Afin de faciliter les calculs des frais supplémentaires, nous avons décidé d’offrir gratuitement un outil pour effectuer une estimé des sommes qui seront perçues par le Gouvernement. Cet outil ne remplacera pas votre comptable, mais aidera à réaliser l’ampleur de la mise en place des frais de garde modulés.

Pour utiliser cet outil, rendez-vous sur :

http://www.centredelapetiteenfance.com/outil/

 

Des places fantômes qui coûtent une fortune

Une coordonnatrice d’un vaste réseau de services de garde en milieu familial situé en périphérie de Montréal déplore que plusieurs garderies de son réseau retirent des subventions auxquels elles n’ont pas droit.

La ministre Charbonneau n’a pas hésité à parler de « fraude » pour qualifier le fait que l’État perdait chaque année des millions de dollars en finançant ces places « fantômes » en garderie. La ministre avait cependant ajouté qu’il lui manquait de preuves.

Lisez-la suite ici…

Entrevue avec Francine Lessard, au sujet des garderie qui « perçoivent de l’argent en trop »

Entrevue avec Francine Lessard, au sujet des garderie qui « perçoivent de l’argent en trop » en forçant les parents à payer en l’absence de leur enfant pour garder leur place.

Écoutez maintenant

  • Émission : La Mauricie maintenant
  • Intervenants : Évans Bergeron

Le robinet fuit :  href= »http://www.newswire.ca/fr/story/1419904/compressions-a-l-horizon-dans-le-reseau-des-services-de-garde

Réaction de la FIPEQ-CSQ aux accusations du Conseil québécois des services de garde éducatifs à l’enfance – La FIPEQ-CSQ rétablit les faits : http://www.newswire.ca/fr/story/1421210/reaction-de-la-fipeq-csq-aux-accusations-du-conseil-quebecois-des-services-de-garde-educatifs-a-l-enfance-la-fipeq-csq-retablit-les-faits

Les syndicats réagissent pour les responsables en milieu familial

Le gouvernement libéral continue…Après l’abolition de la subvention pour les enfants ayant des besoins particuliers, l’augmentation des tarifs, la fin de l’universalité des services, la menace des congés parentaux, voilà maintenant qu’il s’en prend directement aux conditions de travail des responsables en milieu familiale du Québec.

Le 18 septembre 2014, faisant suite au dépôt effectué par les représentants du gouvernement libéral, voici la réaction des centrales syndicales :

La CSN « Les représentantes des 2000 responsables en service de garde éducatif en milieu familial trouvent complètement ridicules et choquantes les offres pécuniaires déposées par le ministère de la Famille lors d’une séance de négociation tenue hier après-midi. On ne s’attendait aucunement à se faire déposer des offres aussi insignifiantes et surtout révoltantes »

Voir la suite …

http://www.csn.qc.ca/web/csn/communique/-/ap/comm2014-09-19c?path=&p_p_state=maximized#.VB7YsEtUxss

La CSQ « qualifie de scandaleuses les offres monétaires faites par le ministère de la Famille (MFA) à ses responsables d’un service de garde en milieu familial (RSG), puisqu’elles contribuent à maintenir l’état d’exploitation que subissent ces travailleuses en ne reconnaissant pas les heures qu’elles travaillent véritablement. Les offres monétaires sont inexistantes et je trouve aberrant que le gouvernement libéral continue de mettre la hache dans la petite enfance ainsi que dans l’avenir des familles du Québec.»

Voir la suite …

http://www.lacsq.org/actualites/petite-enfance/nouvelle/news/offres-monetaires-du-ministere-de-la-famille-aux-educatrices-en-milieu-familial-une-autre-gifle/

Abolition de l’allocation pour les milieux défavorisés

Cette action a un impact direct sur les services offerts aux enfants défavorisé. Le ministère de la Famille aboli l’allocation versée aux services de garde subventionnés situés dans les milieux défavorisés. La ministre de la Famille, Francine Charbonneau, a donné son feu vert à l’abolition d’un programme, instauré il y a huit ans, afin de mieux outiller les responsables de services de garde oeuvrant dans des secteurs défavorisés, a rapporté Radio-Canada lundi. Le gouvernement du Québec épargnera quelque 3 millions de dollars.

Cette décision financière aura un impact pour certain bureaux coordonnateurs et ceux-ci pourraient :

  • Ne plus engager des ressources professionnelles et acquérir du matériel éducatif spécialisé pour répondre à vos besoins particuliers;
  • Ne plus faire appel à des spécialistes pour répondre aux besoins particuliers des enfants (orthophonistes, psychoéducateurs, etc.).

Fait cocasse:  le Ministère de la Famille annonce toujours la subvention sur son site Internet à l’adresse suivante :

http://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/services-de-garde/rsg/enfants-besoins-particuliers/Pages/allocation-milieux-defavorises.aspx

L’élimination de l’allocation pour milieux défavorisés contribue à assombrir l’ambiance dans le milieu. D’autant plus, affirme la présidente de l’AQCPE, « que cette nouvelle coupe s’ajoute aux compressions de 70 millions de dollars qu’on a subies depuis un an ». Une impression partagée par plusieurs sources consultées par Radio-Canada.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2014/08/18/002-compressions-services-garde-quebec-allocation-milieu-defavorise.shtml